• 2.jpg

LA CANEBIERE

La voie principale de Marseille, qui "plonge" dans le Vieux-Port, a beaucoup perdu de son attrait depuis l'époque où les hôtels somptueux ou restaurants de luxe se disputaient le moindre mètre carré d'exposition...
Après avoir été laissée à l'abandon durant de nombreuses années, elle semble reprendre vie grâce au tramway et à la réhabilitation de quelques immeubles innocupés.
La Canebière retrouvera t'elle un jour son lustre d'antan?


Le chausseur "André" s'est implanté à Marseille au tout début des années 1900 à l'angle du cours Belsunce et de la rue Noailles (qui sera renommée Canebière). Contrairement à d'autres boutiques de chaussures situées sur la Canebière, comme Bally ou Bata, il a su traverser le siécle pour figurer aujourd'hui parmi les plus anciennes enseignes de la ville.Le magasin vient d'être entièrement rénové il y a quelque mois adoptant un look résolument moderne et une montée en gamme de ses articles en terme de qualité et de prix.

Le Café du Commerce fait partie de ces innombrables établissements (Bar Américain, Café Riche, Grand Café Glacier, Le Phénix....) qui n'ont pas résisté à la lente déchéance de la Canebière. Remarquez l'orthographe "Cannebière" avec 2n sur la carte postale: il ne s'agit pas d'une faute, mais de l'ancienne appelation.Le trottoir a été récemment élargie, des arbres plantés. Les enseignes de services ont supplanté les lieux de convivialité. L'ex Modern Hôtel (aujourd'hui Hôtel Escale Océania) est toujours présent, à droite, avec à ses pieds, émergeant du Vieux-Port, les 14 étages de la tour Pasteur, construite en 1955.

Le palais de la BourseLe palais de la Bourse de nos jours. Le candélabre portant les plaques commémoratives des assassinats de 1934 a disparu, victime du réaménagement urbain.

Le magasin "les Nouvelles Galeries" au temps de sa splendeur. Il sera détruit en 1938 par un dramatique incendie.Quelques années après l'incendir, il est remplacé par un building de 10 étages, achevé en 1952. Un immeuble labellisé patrimoine du XXème siècle

Ce site à l'angle de la rue Paradis et de la Canebière a longtemps hébergé le Grand Café Glacier qui a succédé à la brasserie Le Phénix (marque de bière marseillaise). A cette époque, les dentistes savaient se faire connaitre...Au début des années 60, Air France s'y installe avant de quitter les lieux à son tour. Un spectacle qui dénature vraiment la voie principale de Marseille

La place de la Bourse, située en face du palais du même nom.La statue de Pierre Puget a été déplacée en 1978. Vous la retrouverez en haut du cours Pierre Puget, devant l'entrée des jardins qui portent son nom. L'hôtel des Princes n'existe plus. La fontaine moderne date du milieu des années 90, après la création du parking sous-terrain "Charles de Gaulle".